HomeLatest ThreadsGreatest ThreadsForums & GroupsMy SubscriptionsMy Posts
DU Home » Latest Threads » ucrdem » Journal
Page: 1 2 3 4 5 6 ... 53 Next »

ucrdem

Profile Information

Gender: Male
Hometown: El Pueblo de Nuestra Señora la Reina de los Àngeles de Porciúncula
Home country: US
Current location: East of East L.A.
Member since: Sun Jan 20, 2013, 08:15 PM
Number of posts: 12,441

Journal Archives

Champions du monde!


https://twitter.com/LucBrisson94/status/1018540016170041345

Watch this pair of pros pick the pockets of an entire railway carriage



from Robert Bresson's 1959 classic film "Pickpocket" . . . very enlightening!

Claude Lanzmann, le realisateur de « Shoah », est mort

LE MONDE | 05.07.2018 à 11h22



Comme un volcan qui se serait endormi, Claude Lanzmann est mort à Paris jeudi 5 juillet à l’âge de 92 ans, a appris Le Monde auprès de son entourage. Il serait dommage de ne retenir de lui qu’un seul film – un chef-d’œuvre, il est vrai : Shoah. Certes, il fut un cinéaste majeur, l’un de ceux qui ont marqué à jamais l’histoire du cinéma ; mais il fut aussi écrivain, journaliste, philosophe, directeur des Temps Modernes, ami de Sartre, compagnon de Simone de Beauvoir… la liste est loin d’être exhaustive.

Cet homme qui, selon l’expression de son ami Didier Sicard, « donna au peuple juif la sépulture qui lui manquait » en réalisant Shoah, connut, peu avant de mourir, l’épreuve la plus douloureuse qui se puisse imaginer : la mort de son fils Félix, qui, le 13 janvier 2017, fut emporté, à 23 ans, par un cancer.

Le père, portrait craché du fils
Rien de mieux pour connaître la vie de Claude Lanzmann que de lire son maître livre, Le Lièvre de Patagonie (Gallimard, 2009). En voici quelques notations, qui aideront à mieux comprendre qui était cet homme.

Il naquit le 27 novembre 1925 à Bois-Colombes (Hauts-de-Seine). Sa mère, Paulette (qui en réalité s’appelait Pauline), bégayait, car en 1903, à l’âge de 3 mois, on l’avait étouffée avec un oreiller afin qu’elle puisse embarquer clandestinement depuis le port d’Odessa sur un navire à destination de Marseille.

plus: https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2018/07/05/claude-lanzmann-le-realisateur-de-shoah-est-mort_5326308_3382.html

Macron au Vatican : operation reconquete

Par Margaux Baralon, Europe1
05h06, le 26 juin 2018



Le président français se rend mardi au Vatican pour une rencontre cruciale avec le pape François. Une nouvelle étape dans sa (re)conquête de l'électorat catholique.

Entre eux, cela n'avait pas vraiment bien commencé. Dans l'entre-deux tours de la présidentielle, le pape François n'avait pas voulu appeler à voter Emmanuel Macron. Pas vraiment un choix du cœur, plutôt un aveu d'ignorance de la part du souverain pontife : "Je sais que l'un [des candidats] représente la droite, mais l'autre, je ne sais pas d'où il vient", avait-il alors déclaré.

Mardi, Emmanuel Macron viendra tout droit de l'Élysée pour rencontrer le chef de l'Église catholique. Un déplacement très attendu, scruté de près, qui doit permettre d'aborder des sujets d'actualité brûlants. Pour le président français, il s'agit autant de se prêter à la tradition que de faire du pape un allié sur la scène internationale et d'envoyer un message aux électeurs catholiques.

Que va faire le président au Vatican ?

Le programme d'Emmanuel Macron est chargé. Il commence, selon l'hebdomadaire catholique La Vie, par un petit-déjeuner avec les représentants de la communauté Sant'Egidio. Des laïcs catholiques très actifs dans l'accueil des migrants, présents en Afrique et au Moyen-Orient, et engagés dans la médiation internationale et interreligieuse.

plus: http://www.europe1.fr/politique/macron-au-vatican-operation-reconquete-3693011

Alternative anthem for SWs and other peaceniks

Trump tells NRA a civilian gunman could have stopped Paris attack

Source: France24

Latest update : 2018-05-05

In a speech before cheering members of the National Rifle Association on Friday, President Donald Trump blamed the scale of the 2015 Paris terror attacks on France’s strict gun control laws and called again for the arming of school teachers.

Trump called France’s gun laws “the toughest gun laws in the world,” and said that they prevented victims of the deadly 2015 attacks from fighting the terrorists.

“They took their time and gunned them down one by one,” Trump said of the terrorists, using his hand to pantomime the shooting: "Boom. Come over here. Boom. Come over here. Boom."

130 people were killed in the series of coordinated bombings and shootings that took place on the night of November 13, 2015. Gunmen held hundreds hostage in the Bataclan theater. 89 were killed.

Read more: http://www.france24.com/en/20180505-trump-nra-gun-control-paris-attacks



This isn't going over well in France . ..

May 68: 50 ans apres, quel heritage?

1er-Mai à Paris : "Le cortège a dégénéré près de la gare d'Austerlitz" :


lien direct: http://www.france24.com/fr/video/20180501-1er-mai-a-paris-le-cortege-a-degenere-pres-gare-dausterlitz
. . . . .
Dans le presse aujourd'hui, de 1er mai: "Mai 68, une ouverture dont l'éclat brille comme un soleil de printemps" :


http://www.france24.com/fr/20180502-rev-press-1er-mai-manifestations-black-blocs-syndicats-macron-australie-fn-telegramme
. . . . .
En anglais, "May '68 legacy - Chris Reynolds explains":


http://www.france24.com/en/video/20180502-may-68-legacy-chris-reynolds-explains
. . . . .
Le debat, aujourd'hui: "Mai 68 : 50 ans après, quel héritage?" :


http://www.france24.com/fr/video/20180502-le-debat-mai-68-50-ans-apres-quel-heritage

RadioFrance: Win a trip to hell

Gagnez vos places pour assister au concert de Jean-Michel Jarre au festival Coachella



http://www.radiofrance.fr/espace-pro/evenements/gagnez-vos-places-pour-assister-au-concert-de-jean-michel-jarre-au-festival


moi, je préférerais rester en France, mais en fait, les Français et tous les francophones sont toujours très bien accueillis en Californie!

Francophonie : la vision de Macron ne plait pas tous les francophones

(Today on International Francophone day President Macron rolls out an ambitious plan to revive le français but critics in Africa call it neo-colonialism. Meanwhile in Quebec he is taken to task for his frequent Anglicisms)

Le Journal du Dimanche, 20 mars 2018

Emmanuel Macron expose mardi à l'Institut de France sa "stratégie" pour promouvoir la langue française partout dans le monde. Mais sa vision et sa méthode ne font pas l'unanimité.


Emmanuel Macron au Sénégal le mois dernier.

Emmanuel Macron a prévenu : il ne fera pas partie des "défenseurs grincheux" de la langue française, lui qui se voit plutôt - et par opposition à ce terme - comme un "défenseur conquérant et ambitieux". Le chef de l'Etat a en tout cas pris la main sur ce sujet. Mardi à l'occasion de la Journée internationale de la francophonie, il veut exposer sa "stratégie" pour promouvoir le français partout dans le monde. Cette "vision", présentée à l'Institut de France à Paris devant notamment les membres de l'Académie française, se veut "décomplexée", précise l'Elysée. Quitte à bousculer un peu… Certains le lui ont en tout cas fait savoir.

Principale voix critique à avoir émergé ces dernières semaines : l'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou. L'auteur de Petit piment, Mémoires de porc-épic ou encore de Verre cassé a notamment refusé de collaborer avec Leïla Slimani, la romancière franco-marocaine qu'Emmanuel Macron a nommée sa "représentante personnelle pour la francophonie". Dans une lettre publiée en janvier, il estimait que la francophonie "reste malheureusement encore perçue comme la continuation de la politique étrangère de la France dans ses anciennes colonies".

Une "Francophonie" venue de Paris

Avec lui, d'autres intellectuels africains redoutent que le plan du président français ne soit en réalité que l'expression d'un néo-colonialisme. "Si Emmanuel Macron s'était effectivement départi du passé colonial, il aurait consulté, écouté et dialogué davantage. Cette vision unilatérale, jupitérienne peut-être, ne trouvera aucun écho favorable à Dakar comme à Djibouti, à Casa comme à Kinshasa", explique ainsi à l'AFP Abdourahman A. Waberi, écrivain franco-djiboutien.

Principal reproche de ces personnalités africaines : la francophonie telle qu'est apparaît institutionnellement, avec le siège de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) basée à Paris, est un moyen de conforter les régimes dictatoriaux en Afrique. La Francophonie "permet à la France de continuer de soutenir activement des potentats qui brutalisent leurs peuples en français", résume notamment le Camerounais Achille Mbembé, théoricien du postcolonialisme. En outre, cette francophonie renverrait une image de verticalité supposant notamment que le français est d'abord la langue de la France. Emmanuel Macron avait pourtant tenté de battre en brèche cette critique : "La langue française est autant, voire davantage, africaine que française", avait lancé le président français au Burkina Faso en novembre.

Le chef de l'Etat assure au contraire défendre "une conception ouverte" de la francophonie. Et pour apaiser les craintes, il s'est voulu le plus inclusif possible : le plan "pour le français" est également intitulé "pour le plurilinguisme dans le monde". Le français ne veut donc pas s'imposer contre les autres langues - notamment les langages vernaculaires comme le wolof sénégalais par exemple - à la différence de l'anglais, qui "digère" les autres parlers, a expliqué récemment le Président.

Au Québec, on s'étonne des anglicismes de Macron

Mais au-delà de l'Afrique, l'aptitude toujours prompte d'Emmanuel Macron à utiliser les anglicismes provoque également des étonnements au Québec. En recevant début mars le Premier ministre québécois, Philippe Couillard, le chef de l'Etat avait revendiqué de parler "à la fois en français […] ou en anglais, parce [qu'il] pense que cela renforce la francophonie". Pas forcément audible dans la province canadienne où le français, qui y est langue officielle, est confronté au quotidien à l'anglais. "Comment diable l’usage de la langue anglaise pourrait-il bien avoir un tel effet bénéfique?", s'est notamment interrogé le Mouvement Québec français, une organisation qui défend la langue française, évoquant "le fossé est particulièrement profond entre Emmanuel Macron et les francophones minoritaires du Canada". "Il ne s'agit pas de faire la danse du ventre en prétendant 'déringardiser le français', mais de cesser de plier l'échine devant une mondialisation qui veut nous imposer sa langue, sa morale et sa culture", critiquait aussi récemment un éditorial du quotidien québécois Le Devoir.

http://www.lejdd.fr/politique/francophonie-la-vision-de-macron-ne-plait-pas-a-tous-les-francophones-3604370

He hadn't stopped Christmas from coming! It came!

Somehow or other, it came just the same!

Go to Page: 1 2 3 4 5 6 ... 53 Next »