HomeLatest ThreadsGreatest ThreadsForums & GroupsMy SubscriptionsMy Posts
DU Home » Latest Threads » Forums & Groups » Topics » Arts & Humanities » Groupe Francophone (Group) » Et si nous faisions un to...

Sun Aug 13, 2017, 04:14 AM

Et si nous faisions un tour du monde a la decouverte de ces inenarrables extrmistes?

Ca n'a rien d'une denrée américano-américaine exclusive. Loin s'en faut !

Les abrutis ont en commun la faculté de "s'épanouir" sous tous les climats, dans toutes les langues, cultures ou religions...comme les mauvaises herbes en somme. Ca se contente de peu, voire presque rien quand il s'agit de s'instruire. En fait, l'instruction, c'est leur kryptonite...

Allez, ouvrons le bal :

Marine Le Pen qui manifestement s'y connait mieux en relookage "dédiab" qu'en français.



Dilem, un caricaturiste algérien très talentueux :



Bon, là je donne ma langue aux chats, je ne sais pas trop d'où ça vient, les caractères n'étant pas latins. Mais il est assez mignon dans le style "brainless in disguise"



Incroyable ! Y'en a même kisson très culturationnés , ouaip, ils savent que la Suède existe et quel humour, quel finesse














5 replies, 347 views

Reply to this thread

Back to top Alert abuse

Always highlight: 10 newest replies | Replies posted after I mark a forum
Replies to this discussion thread
Arrow 5 replies Author Time Post
Reply Et si nous faisions un tour du monde a la decouverte de ces inenarrables extrmistes? (Original post)
syringis Aug 2017 OP
ucrdem Aug 2017 #1
syringis Aug 2017 #2
ucrdem Aug 2017 #3
syringis Aug 2017 #4
ucrdem Aug 2017 #5

Response to syringis (Original post)

Sun Aug 13, 2017, 09:30 PM

1. Excellent poste, merci syringis!

Je ne peux pas croire à ce qui se passe ici. Nous avons fait tellement de progrès dans les années 60s et 70s, et depuis, presque rien du tout. L'éducation publique, les droits civils, les droits de vote, la législation anti-discrimination, tout cela est maintenant attaqué aux États-Unis, et les attaques deviennent plus violentes. Parfois, il semble que la guerre civile américaine ne soit jamais terminée.

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink


Response to ucrdem (Reply #1)

Mon Aug 14, 2017, 02:35 AM

2. Merci beaucoup

Mais tout ceux qui veulent l'enrichir peuvent. Ce n'est (hélas) pas la matière qui manque

Ce n'est malheureusement pas qu'un phénomène américain. Le contexte économique y est pour beaucoup. Au lendemain de la 2ème guerre mondiale, l'économie est restée un peu hésitante pendant quelques années mais elle allait dans le bon sens et a littéralement décollé dans la première moitié des années 50. Des deux côtés de L'Atlantique. Les français ont appelé cette époque les 30 glorieuses, l'Allemagne a pris à bras le corps sa reconstruction,L'espagne malgré le régime franquiste se stabilisait et McMillan en GB disait "we never had it so good". Un boom économique assez facile a comprendre mais pas seulement : il y avait une volonté réelle de créer un Monde en paix, surtout après 2 guerres très meurtrières, très rapprochées, très désastreuses sur bien des plans. On ne voulait plus vivre ça et donc des unions ont vu le jour, entre ennemis historiques. Le CECA (communauté européenne du charbon et de l'acier) sur base du traité de Paris en 51 dont l'idée maîtresse était d'avoir une autorité supranationale permettant un soutien massif au secteur européen de l'acier et du charbon, permettre une modernisation des infrastructures industrielles, un optimisation de la production et une économie d'échelle. C'est ce qui a constitué les prémices de l'Union Européenne actuelle. Je digresse un peu

L'économie a été florissante aussi bien chez vous que chez nous, jusqu'au début des années 70, ce qu'on a appelé le premier choc pétrolier et qui est en grande partue dû la réaction disproportionnée de l'OPEP face aux variations du dollar qui était désormais la monnaie d'échange internationale. Il faut bien reconnaître que les Républicains ont leur part de ressponsabilté, tant la planche à billets a chauffé. Ils ont pu le faire parce que dans le Bretton Woods I avait une faille majeure. Aucun système de contrôle de la quantité de monnaie émise par les US n'avait été prévu. On a aussi une dérégulation bancaire qui ne portait pas encore son nom. On a souvent reproché à Clinton d'avoir abrogé le Glass-Steagall act ou bank act. Mais en réalité, il était largement vidé de sa substance (grosso modo séparation des métiers de banque, plafonnement des taux d'intérêts, assurance fédérale des dépôts)Le but du Glass-Steagall était de ne plus jamais avoir un "Black Monday" et d'éviter le conflit d'intérêt. Les banques ont pu le contourner dans les années 70 à cause des nouvelles dispositions internationales en matière monétaire et, en fin compte, revenir à leurs bonnes vieilles habitudes. A cela s'ajoute un président pas très brillant pour le moins, Nixon puis Ford qui, vaille que vaille a tenté de redresser les choses mais sans grand succès, puis franchement le fossoyeur (même si beaucoup pensent qu'il était bon) Reagan. Il a quand même une lourde responsabilité dans les les crises qui ont suivi. Bien évidemment la dynastie Bush, le père un peu moins mauvais que le fils. Et enfin, l'apothéose en la personne de Trump, à lui tout seul un condensé du pire de ses prédécesseurs. C'est un ensemble qui a conduit a des économies dans des domaines qui, au contraire, auraient dû bénéficier de plus de fonds - Education, Santé, Infrastructure - et surtout, être sous la tutelle de l'Etat. Le fait qu'elles soient en grande aux mains des privés, et donc doivent obéir à une logique de marché et être profitable est dommageable. Ce devraient être des domaines, sinon hors commerce, du moins strictement régulés. Pour être honnête, je n'ai pas encore suffisamment lu pour appréhender votre système d'éducation nationale. A mon sens, c'est un gros problème puisque tout le monde n'a pas accès à un enseignement de qualité et que les écoles publiques sont notoirement sous-financées. Sans compter que, eu égard au système fédéral, chaque Etat y va de sa petite touche, décidant du contenu des programmes créant de facto, un système pour le moins hétérogène. Avec d'un côté, des établissements de très haut niveau et d'autres...soyons charitables Pour couronner le tout, des établissements privés sans vrai contrôle de l'Etat et dont l'enseignement est parfois plus que douteux.

C'est sans doute aussi ce qui contribue a avoir autant de right-wings, suprémacistes et autres crétins patentés. L'éducation et l'instruction sont absolument primordiales et c'est le seul moyen de dépasser un jour, la haine, la frustation, etc.

Encore une fois, ce n'est pas une critique mais juste un point de vue à travers mes observations. Peut-être que je me trompe complètement, auquel cas, je serais heureuse de corriger mes connaissances.

Cela dit, nous avons aussi des problèmes mais pas vraiment comparables. Il n'empêche que le niveau gagnerait à être relevé.

Bon, j'arrête là, je suis terriblement bavarde mais je trouve ces sujets passionnants.

Une dernière précision, j'ai vraiment condensé donc forcément les raccourcis sont nombreux.
Chaque ligne ou à peu près, a déjà donné un nombre incalculable de livres, d'analyses, etc.

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink


Response to syringis (Reply #2)

Tue Aug 15, 2017, 06:30 PM

3. merci mon amie pour cette lecon d'histoire!

Et merci pour vos compliments! Je suis tout en accord avec votre argument. M. Reagan était un diable et il a lancé la vague actuelle de «privatisation». Mais je pense que, à leur manières, MM. Nixon, Eisenhower et Bush père étaient aussi mauvais ou pire. Nixon en particulier. Il était aussi le vice-président d'Eisenhower. Tout le mal au cours des 70 dernières années remonte à Nixon à un moment ou un autre. Et ses confédérés, comme M. Kissinger. Qui est plus mauvais, le maître ou ses serviteurs? Eh bien, ils sont tous très mal. Ils ont tous aussi des vertus, il n'y a aucun doute, mais ils ont collaboré et autorisé des horreurs inimaginables, comme le bombardement de la Corée, du Viet Nam et du Cambodge. D'autres ont aidé, bien sûr. Mais sans la tête des États-Unis et de ses amis au Royaume-Uni, le monde serait un endroit bien meilleur aujourd'hui. Et à l'avenir, je ne veux pas penser!



Anyway . . . merci encore, j'aime beaucoup cette conversation!

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink


Response to ucrdem (Reply #3)

Tue Aug 15, 2017, 06:44 PM

4. De rien

Tout le plaisir est pour moi

J'aurais bien aimé pouvoir le faire en anglais mais mon anglais n'est vraiment pas suffisant.

Pour le moment, je suis complètement abasourdie par les derniers évènements et par la gestion calamiteuse de Trump. sans parler de ses commentaires et comparaisons des plus écoeurantes.

C'est une honte. A mes yeux, c'est une trahison. Il a trahi son pays, son serment de le servir fidèlement, il salit, il déglingue tout ce qu'il touche

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink


Response to syringis (Reply #4)

Tue Aug 15, 2017, 09:25 PM

5. L' homme est scandaleux

et il n'y a aucune excuse pour les choses horribles qu'il dit. Pourquoi Jared ne lui dit-il pas combien ses paroles sont offensants? Il écoute Jared!

Reply to this post

Back to top Alert abuse Link here Permalink

Reply to this thread